L’anthropocène ou comment enseigner la transition

L’anthropocène ou comment enseigner la transition

L’anthropocène ou comment enseigner la transition

François GEMENNE, 16 novembre 2020

Cette conférence s’inscrit dans le stage « Enseigner la transition » conduit en distanciel en novembre 2020, dans l’académie de Grenoble.

L’objet de ce stage de deux jours était pluriel :  fournir aux enseignants une autre clé de lecture du monde présent et à venir renouvelée avec l’utilisation de la notion de transition, s’adapter aux modifications des programmes de collège ainsi qu’à ceux de lycée y compris pour la spécialité HGGSP et enfin proposer des exemples de transposition au sein de nos classes de tous ces nouveaux apports scientifiques.

François Gemenne est enseignant à Sciences Po, auteur notamment de l'ouvrage Atlas de l'anthropocène publié aux presses de Sciences Po en septembre 2019. Chercheur en sciences politiques rattaché à l’Université de Liège où il dirige l’observatoire HUGO qui étudie les interactions entre les migrations humaines et les changements environnementaux, c’est l'un des spécialistes des questions de géopolitique de l'environnement et des migrations environnementales. Son expertise lui permet d'avoir une vision transversale de la transition. Il est par ailleurs impliqué au sein du GIEC.

 

La conférence a été chapitrée en fonction des grands points traités par F. Gemenne.

Celui-ci commence par introduire et définir le terme d’anthropocène. Il amène également les enjeux inhérents à ce terme et la nécessité de penser de manière systémique, montrer les liens, entre les territoires, les processus. Cela justifie, pour lui, l’ouvrage Atlas de l’anthropocène, dans lequel les nombreuses cartes se font écho pour comprendre les transformations en cours.

Ecouter - Parties 1-2 

L’anthropocène est d’abord présenté dans sa dimension temporelle. Il questionne alors la question du « début » de cette nouvel ère et met en avant l’accélération des processus de changement climatique liée à l’activité humaine. Il s’intéresse donc ici aux causes de cette rupture dans l’histoire géologique et il oppose le temps long de pollutions humaines aux décisions court-termistes des politiques publiques et internationales. 

Ecouter - Parties 3-4

Dans un deuxième temps, la réflexion s’opère à l’échelle spatiale : l’inégale vulnérabilité des territoires est ainsi mise en exergue, ainsi que les pollutions induites par les activités humaines. 

Ecouter - Partie 5

Cela conduit à la question des migrations qui se massifient et qui pour lui permettent de comprendre que la question environnementale, est étroitement liée à la question politique ou économique. La nature de ces migrations « hydro-climatiques » est discutée comme l’utilisation politique de celles-ci. 

Ecouter - Partie 6

La conférence s’attache alors à identifier les responsabilités de ces changements globaux : celles des états, mais quels états ? des populations, des entreprises… Il interroge alors la démocratie représentative. 

Ecouter - Partie 7

Pour terminer, F. Gemenne, présente rapidement les avancées des politiques visant à limiter le changement global et ses impacts à différentes échelles, la volonté de mettre en place une transition notamment écologique. Il montre néanmoins le décalage entre les objectifs et les moyens de mise en œuvre et donc les effets des différentes politiques. 

Ecouter - Partie 7

La conclusion reste positive car, pour F. Gemenne, il y a une prise de conscience et des actions. L’anthropocène appelle pourtant selon lui à s’interroger sur notre identité, sur nos modes de gouvernement, à dépasser nos visions du monde.

 

Une séance de questions en fin de conférence a permis d’élargir à d’autres champs connexes à la transition sur le plan scientifique mais également dans la transposition didactique au sein des classes. Les enseignants sont ainsi amenés à faire le lien entre l’articulation des programmes de géographie portant sur le thème de la transition et ceux d’EMC portant sur la culture de l’engagement notamment. 

Ecouter - Parties 8-9

 

Présentation de la transition Format PowerPoint - Format PDF

 

Sommaire - Conférence de F Gemenne 

L’anthropocène ou comment enseigner la transition –

lundi 16/11/2020

Formation : « enseigner la transition »

Conférence

Partie 1 : Présentation de François Gemenne et approche systémique pour saisir ce qu’est l’anthropocène. durée : 8’50

Partie 2 : Le concept de l’anthropocène, entrée géologique, entrée politique. durée : 7’36

Partie 3 : L’anthropocène, un moment historique. Le progrès face aux limites physiques de la planète. durée : 8’52

Partie 4 : Les échelles temporelles. L’accélération face à la nécessité de freiner. durée : 17’04

Partie 5 : L’approche spatiale de l’anthropocène. durée : 14’01

Partie 6 : Les migrations. durée : 10’05

Partie 7 : De la responsabilité de … ? Qui pour gouverner la transition ? durée : 17’32

 

Séance des questions

Partie 8 : durée : 17’

  • Définition de la transition
  • Que dire à la jeunesse ? (quelle posture face à « l’effondrement » ?)
  • Quelles échelles d‘action ? 
  • Comment peut se faire l’interaction des différents acteurs aux différentes échelles ?

Partie 9 : durée : 26’17

  • Peut-il y avoir une « croissance verte » ?
  • Transition et contexte sanitaire actuel ?
  • Décarbonation possible de l’économie ?
  • Les territoires touchés par les effets du changement climatique se mobilisent-ils plus ?
  • Migrations climatiques ou environnementales ?