Des ressources pour aborder le Covid-19 en lien avec les programmes d’histoire-géographie

Des ressources pour aborder le Covid-19 en lien avec les programmes d’histoire-géographie

COVID et programmes Histoire Géographie

Groupe de réflexion inter académique 

IA IPR et IEN Grande Région académique Auvergne Rhône Alpes

 

 

Lorsque les élèves rentreront en classe et s’ils rentrent avant septembre 2020, il semble impossible que soit repris le programme là où il s’est arrêté pour l’achever dans son intégralité. Les enseignants pourront dès lors, à leur initiative, opter pour des consolidations, des révisons, ou des cours de synthèse (en particulier pour les classes de transition : 3ème, 1ère, terminale). La crise sanitaire, économique et sociale sans précédent que nous traversons est aussi le moment d’une réflexion sur sa traduction dans les programmes d’enseignement d’histoire, de géographie et d’enseignement moral et civique (EMC).

A la suite d’une réflexion conduite par Tristan Lecoq, Inspecteur général référent de la Grande région académique, et d’après le cadre qu’il avait soumis, les inspecteurs territoriaux (IA/IPR d’histoire et de géographie et IEN lettres – histoire et géographie) ont  travaillé, niveau par niveau et discipline par discipline, programmes en mains, aux entrées dans les enseignements d’histoire, de géographie, d’EMC des collèges et des lycées qui permettraient d’évoquer la crise sanitaire dite du « Covid-19 ». L’effet final recherché est à la fois clair, modeste, adapté au contexte : comprendre, faire comprendre, expliquer en apportant le recul historique dans un présent critique ; la nuance géographique des mises en perspectives des hommes, des milieux et de leurs relations ; la posture et la culture citoyennes de très jeunes gens, de jeunes, et d’adultes jeunes.

Ce travail des « entrées Covid-19 » dans les programmes ressemble à celui élaboré par l’Inspection générale sur les « entrées mer » ou les « entrées défense » dans les programmes. Il ne saurait être exhaustif et doit être considéré comme une grille de lecture disciplinaire de la sortie de crise proposée aux enseignants qui demeurent maîtres de leurs choix, mais nous pouvons les y accompagner.

En prenant appui sur l’existant des programmes, on pourra ainsi repérer et mettre en valeur, entre autres sujets :

1.Les éléments de présentation du sujet « Covid-19 » présents dans les programmes (exemple : «  Prévenir les risques «  et « Le changement global » en géographie en 5ème , « Les sociétés face aux risques » en géographie en seconde, « Coopérations, tensions et régulations aux échelles mondiale, régionale et locale » en géographie en terminale, « Nouveaux rapports de puissance et enjeux mondiaux » et singulièrement « l’effort pour mettre en place une gouvernance mondiale face aux défis contemporains » en histoire en terminale,  … ) ;

2.Les éléments qui permettent de mettre en perspective un thème du programme (exemple : « New York, ville mondiale » en géographie en terminale, ou en géographie en 6ème, « Sortir de la guerre » en histoire en 1ère, avec l’exemple de la grippe espagnole, les deux thèmes d’EMC de seconde (« Des libertés pour la Liberté » et « Garantir les libertés, étendre les libertés : les libertés en débat ») avec un accent mis sur les libertés, leur exercice et leurs garanties en temps de crise) ;

3.Les éléments qui peuvent illustrer une partie du programme, en y entrant par le sujet Covid-19 pour monter les conséquences de la crise sanitaire sur un domaine d’étude (exemple « Des villes inégalement connectées aux réseaux de mondialisation » en géographie en 4ème, ou « L’Union européenne, un nouveau territoire de référence et d’appartenance en géographie en 3ème, « Mers et océans : un monde maritimisé » en géographie en 4ème, « La construction européenne entre élargissement, approfondissement et remises en question » en histoire en terminale et bien sûr « S’informer : un regard critique sur les sources et modes de communication » en HGGSP 1ère  ).

 

 

I-               Entrée 1 : Les éléments de présentation du sujet « Covid-19 » présents dans les programmes

1.1 -En collège 

 

  • 5e, Géographie, thème 3 « Prévenir les risques, s’adapter au changement global »

Le programme invite à réfléchir à la notion de risque selon ses différents types : risques naturels, climatiques, industriels et technologiques. Par extension le risque épidémique permet d’aborder les capacités des acteurs à mettre en place des politiques adaptées pour prévenir et gérer les changements induits. 

Ressource : les informations générales sur le Covid-19 fondées sur les travaux de recherche scientifiques sur le site du Ministère de la Santé, publié le 31 mars 2020.

  • 5e, EMC, « Construire une culture civique » (cycle 4, repères annuels de progression 5e)

Les élèves abordent le rôle d’opinion publique, des médias, les responsabilités individuelles et collectives face aux risques majeurs notamment en lien avec le programme de géographie sur la notion de risque.

  • 4e, Géographie, Thème 2 « Les mobilités humaines transnationales »

Les mobilités humaines transnationales sont une composante majeure de la mondialisation contemporaine. Il est possible d’aborder le Covid-19 dans l’étude de ce thème, à la fois pour montrer que :

- les mobilités ont participé à sa diffusion à l’échelle mondiale, 

- la propagation du virus a eu des conséquences sur les migrations. Ainsi, les mesures de confinement conduisent soit à l’étroit contrôle des flux soit à la restriction (exemple avec l’adoption de l’attestation de déplacement) ou à l’interdiction des mobilités et à la fermeture plus ou moins stricte et durable des frontières de la part des États. La situation actuelle permet d’aborder la complexité à adopter une politique cohérente à l’échelle de l’Union européenne : fermeture des frontières extérieures à l’Union européenne mais aussi des mesures de fermeture des frontières à l’intérieur même de l’Europe. 

Ressource : La chronique Géopolitique de France Inter, 17 mars 2020.

Les mobilités touristiques sont particulièrement affectées. 

Ressource : Le site de l’Organisation Mondiale du Tourisme, mis à jour le 24 mars 2020.

  • 4e, EMC, « Acquérir et partager les valeurs de la République » (cycle 4 repères annuels de progression 4e)

Les élèves appréhendent le fondement des libertés individuelles et collectives comme les tensions entre les libertés.

Une réflexion peut être menée sur les restrictions très importantes des libertés individuelles pendant le confinement et sur la tension liberté individuelle/intérêt général. 

Ressource : Dans l’optique d’introduire un débat, la Question du Jour de France Culture, 1er avril 2020.

  • 3e, EMC, « Acquérir et partager les valeurs de la République » (cycle 4 repères annuels de progression 3e)

- Dans le cadre du parcours de citoyen les élèves acquièrent des connaissances sur la Défense et la sécurité nationale, les enjeux et le cadrage des engagements militaires européens et internationaux de la France.

Ressource : Une réflexion peut être menée sur le rôle de l’armée française dans le cadre de l’opération Résilience sur le site du ministère des Armées, mise à jour le 27 avril 2020.

- Les élèves étudient les différentes modalités de l’engagement : associatif, politique, syndical, au service de l’État et de la nation et affermissent ainsi leur connaissance de la démocratie participative. La crise du Covid-19 a suscité des modalités d’engagement inédites, individuelles et collectives que l’on peut valoriser.

Ressource : le rôle de la réserve sanitaire sur le site du gouvernement, 31 mars 2020.

 

  1. En lycée général et technologique 

 

  •  2nde, Géographie, thème 1, « Sociétés et environnements : des équilibres fragiles. Question : les sociétés face aux risques » 

Les relations entre les sociétés et leurs environnements sont complexes. Elles se traduisent par de multiples interactions à l’échelle mondiale. Les sociétés sont notamment exposées à des risques qui les rendent plus ou moins vulnérables aux aléas, selon leurs moyens de prévention et leur culture du risque. Le risque sanitaire avec l’épidémie du Covid-19, fragilise les sociétés non préparées pour empêcher sa diffusion. Une meilleure connaissance du virus et l’élaboration d’un traitement médical sont des conditions nécessaires à toute possibilité de résilience. La responsabilité individuelle (et la culture du risque) est aussi un paramètre important

Ressource : Tribune de Michel Lussaut dans Le Monde, « La pandémie souligne la vulnérabilité d’un système fondé sur les villes-mondes », le 27 avril 2020.

  • 2nde, Géographie, thème 3 « Des mobilités généralisées »

Dans un monde profondément marqué par les mobilités, les facteurs de déplacements des populations sont nombreux. Elles sont l'expression d'un besoin et d'une nécessité, elles peuvent être choisies ou subies (Géoconfluences). Par la dangerosité des conséquences sanitaires et en application des décisions politiques, le Covid-19 engendre des déplacements forcés et inédits. Avant les mesures de confinement décidées par de nombreux États, des flux singuliers se sont mis en place à toutes les échelles : rapatriements, départ des étrangers, exode des villes. Il faut cependant veiller à rester l’échelle des migrations internationales et à ne pas réduire les migrations à ce cas

Une fois les mesures déployées, les flux migratoires sont plus ou moins contraints selon les États, mais sont partout ralentis. 

Ressource : Article du Monde du 17 avril 2020 : « Coronavirus : l’exode mondial avant le confinement »

Les mobilités touristiques internationales en plein essor depuis quelques années, sont également fortement touchées par les restrictions de déplacement. 

Ressource : la lettre d’information Géoimage n°1 : « Venise : un pôle touristique mondial à l’arrêt face à la pandémie du coronavirus »

  • 1ère, Enseignement de spécialité HGGSP, thème 4, objet de travail conclusif : « S’informer, un regard critique sur les sources et modes de communication ; l’information à l’heure d’internet »

Une réflexion menée sur les informations véhiculées par les médias pendant la crise du Coronavirus peut aider les élèves à saisir les enjeux de l’information (liberté, manipulation, contrôle), et les amener à réfléchir sur leur propre manière de s’informer.

Ressource : l’article du site Géoconfluences

  • Tale, Histoire, séries ES, L et S, « Les échelles de gouvernement dans le monde (...) Le projet d’une Europe politique depuis le Congrès de La Haye (1948). »

Le traitement de ce thème du programme d’histoire implique de s’intéresser aux débats au sein de l’Union européenne. L’étude de la gestion d’une crise sanitaire comme celle du Covid-19 offre une entrée pour questionner la gouvernance européenne : état des lieux de l’Europe de la Santé, initiatives nationales de fermetures des frontières, débats internes sur les plans de soutien à l'économie...

  • Tale, Histoire, série générale, tronc commun, thème 4, chapitre 1« Le monde, l’Europe et la France depuis les années 1990 (...) nouveaux rapport de puissance et enjeux mondiaux »

Au sein de ce chapitre le professeur est invité à mettre en perspective “l’effort pour mettre en place une gouvernance mondiale face aux défis contemporains (justice internationale, réfugiés, environnement)”

L’histoire de l’OMS et l’évocation de ses actions dans la gestion de la crise sanitaire du Covid-19 peuvent illustrer “les conditions et les enjeux de la coopération internationale” 

Ressource : voir le site de l’OMS et notamment les pages dédiées au Covid-19 (pages actualisées le 24 avril 2020).

 

II-             Entrée 2 : les éléments du sujet « covid-19 » qui permettent de mettre en perspective un thème du programme

2.1 -En collège

 

  • 6e, Géographie, La notion d’habiter

A partir du thème de géographie abordé et selon son entrée, le professeur peut interroger les dimensions de l’habiter qui sont traversées par la crise sanitaire : travailler, se déplacer, se loger, se nourrir. Pour introduire cette question notamment en lien avec le thème 4 – « Un monde habité », la réflexion peut être amorcée par l’analyse de l’œuvre de Land’Art réalisée par l’artiste Saype.

Ressource : Saype, "Beyond Crisis" (au-delà de la crise), fresque en Land’Art 

  • 6e, EMC, « Acquérir et faire partager les valeurs de la Républicaine » (cycle 3, repères annuels de progression 6e) - Introduire la notion de cohésion sociale

Considérer l’État dans la crise du Covid-19 dans son rôle de garant de la cohésion sociale en prenant appui sur une mesure de protection des populations. Parmi les mesures possibles, par exemple celles concernant les personnes âgées ou la prise en charge économique avec l’extension et la participation de l’État sur le chômage partiel est une entrée pour aborder la notion de cohésion sociale. 

  • 5e, Histoire, Thème 2 « Société, Église et pouvoir politique dans l’occident féodal (XI-XV siècles) » - L’émergence d’une nouvelle société urbaine

Les nouveaux modes de vie qui émergent avec le développement des villes exposent autrement la population aux épidémies. Celle de la peste a des conséquences importantes ainsi, la peur engendrée provoque des réactions contre les juifs, les clercs, les étrangers, les mendiants, les pèlerins ou encore les musulmans. 

Ressource : France 4, Les grandes pandémies de l’histoire, « la peste noire » publiée le 21 avril 2020

  • 5e, Géographie, thème 1 « la question démographique et l’inégal développement - répartition de la richesse et de la pauvreté dans le monde »

Pour étudier à grands traits la géographie de la richesse et de la pauvreté à l’échelle du monde. Il est envisageable d’aborder les différents niveaux de richesse et de pauvreté et donc les inégalités sociales observables dans tous les pays par la prise en compte des populations dans le traitement duCovid-19. Une comparaison Inde, pays d’Afrique, France, États-Unis est possible à partir de photographies de prise en charge et de distribution des produits de première nécessité.

  • 5e, EMC, « Respecter autrui » - Comprendre et connaitre la définition du respect de soi et des autres. Notamment dans le cadre de leur usage du numérique. (cycle 4, repères annuels de progression 5e)

En classe de cinquième c’est la notion de responsabilité de chacun sur la diffusion des informations qui peut être interrogée. Il est nécessaire de croiser cette approche avec une éducation aux médias et à l’information pour développer la capacité à identifier les origines des images.

Ressource : Les décodeurs, « Comment vérifier une image ou une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux ? » 23 janvier 2017.

  • 5e, EMC, « Acquérir et faire partager les valeurs de la République » - Tensions entre valeurs, entre égalité et liberté ; les raisons de l’obéissance aux règles et à la loi (cycle 4, repères annuels de progression 5e)

Interroger le rapport entre soi et les autres en abordant les raisons du respect du confinement. Il est possible de croiser les décisions gouvernementales et les pratiques individuelles. 

Ressource : Martin Untersinger, « Confinement : plus d’un million de Franciliens ont quitté la région parisienne en une semaine », Le Monde, 26 mars 2020

  • 5e, EMC, « Construire une culture civique » le rôle de l’opinion publique, des médias, la responsabilité individuelle et collective face aux risques majeurs en lien avec le programme de géographie, la notion de résilience (cycle 4, repères annuels de progression 5e)

Aborder la notion de résilience en la liant à la notion d’éthique abordée dans l’axe « respecter autrui » tout en considérant la confiance nécessaire dans les décisions prises. Un retour est nécessaire sur le rôle des médias pour accompagner l’opinion publique aux décisions prises. 

Ressource : Des extraits des discours présidentiels sur le site de l’Élysée sous format vidéo ou retranscrit, les points presse du ministre de la santé et des solidarités et du propos du directeur général de la santé.

  • 4e, EMC, « Respecter autrui » - choix éthique et déontologie professionnelle (cycle 4, repères annuels de progression 4e)

La lutte contre une maladie inconnue nécessite d’engager des programmes de recherche pour la connaitre, d’expérimenter des traitements, de trouver des solutions médicales pour lutter. La notion de pandémie du Covid-19 est à mobiliser. Différents acteurs apparaissent : l’OMS, les États, les chercheurs, les médecins. La circulation de l’information scientifique, sa vulgarisation comme la participation aux protocoles de recherche internationaux sont à considérer selon les acteurs. 

Ressources : La situation de suivi de la pandémieInstitut Hopkins, - Inserm, « https://presse.inserm.fr/lancement-dun-essai-clinique-europeen-contre-le-Covid-19/38737/»

  • 4e, EMC, « Construire une culture civique » - Fondements des libertés individuelles et collectives comme des tensions entre les libertés (cycle 4, repères annuels de progression 4e)

Interroger la tension entre les libertés individuelles et collectives en considérant la restriction des libertés et l’acceptation des individus. Il est possible de partir de témoignages et de les confronter aux règles données, aux libertés publiques telles qu’elles existent en démocratie en dehors de la crise sanitaire.

Ressource : France Culture, La question du jour, Guillaume Erner « Nos libertés fondamentales sont-elles menacées par les mesures de lutte contre la pandémie ? » 1er avril 2020 

  • 3e, EMC, « Construire une culture civique » L’étude de la notion d’opinion publique dans une société numérique en lien avec les réseaux sociaux (cycle 4, repères annuels de progression 3e)

Aborder la diffusion de l’information via les réseaux sociaux par l’entrée sur le Covid-19. Une pandémie est porteuse d’une explosion d’infox, les élèves ont été destinataires de messages de ce type sur les réseaux sociaux, ont lu des interprétations sur l’origine du virus, ont peut-être retransmis ces informations via les réseaux sociaux. Il peut être nécessaire de revenir sur cette circulation d’informations erronées qui influencent l’opinion publique.

Ressource : France inter, « C’est quoi une Fake new ? fact checking et lutte contre l’infox - les clés du Numérique » 

  1. En lycée général et technologique

 

  • 2nde, Géographie, thème 3 « Des mobilités généralisées : les migrations internationales »

La crise du Covid-19 interroge les mobilités humaines comme vecteur de dispersion, il est possible de mettre en perspective la notion de mobilité et d’hypermobilité des individus dans la mondialisation. Il faut avant tout analyser les différents paramètres : le programme n’a pas de dimension de prospective. 

Ressource : « Covid-19, La fin de la géographie de l’hypermobilité ? » par Gérard-François Dumont, professeur de géographie à l’Université Paris IV-Sorbonne, Société de géographie, 7 avril 2020

  • 2nde, EMC, « La Liberté, les libertés » 
  • Axe 1 – « Des libertés pour la Liberté »

Association des domaines suivants : Les libertés de l'individu et la protection des libertés.

La réflexion peut être conduite sur l’acceptation tant de la restriction des libertés individuelles que de l’extension des pouvoirs de l’État en s’appuyant sur la restriction de la liberté de circulation pour la protection des populations. La tension qui est illustrée est celle du couple liberté-sécurité. 

Ressources : un arrêté préfectoral par exemple ceux du préfet de l’Hérault, Recueil spécial n°51 du 26 mars 2020, 

Arrêt Heyriès Conseil d’État, définissant les circonstances exceptionnelles, 28 juin 1918

  • Axe 2 – « Garantir les libertés, étendre les libertés : les libertés en débat »

Première proposition, l’association des domaines : « L'évolution de l'encadrement juridique de la liberté d'expression dans un environnement numérique et médiatique » et « La sécurité et la défense dans un État de droit ».

En interrogeant la place de l’État dans l’organisation de la réponse à la crise sanitaire et la mise en place de la gestion de crise.

Ressources : Eduscol, page : Éducation à la défense, Organiser la défense et la sécurité de la nation avec notamment l’article de Tristan Lecoq, IGESR « Assurer la sécurité de la nation : la question de l’organisation de la défense nationale ». 

Conseil d’État « Demande de confinement général », se référer aux « Considérant », 22 mars 2020, 

Deuxième proposition, l’association des domaines : « Évolution du droit à la protection et La sécurité » et « La défense dans un État de droit ».

Amener les élèves à réfléchir sur la tension en situation de crise entre la garantie des libertés publiques et la sécurité en confrontant deux réflexions sur la tension sauvegarde des libertés et protection publique. 

Ressources : Catherine Le Bris, « La sauvegarde des libertés en temps de « guerre » contre le coronavirus », The Conversation, 27 mars 2020. Simon Barbarit, « Coronavirus : où placer le « curseur » entre sécurité et libertés publiques ? », Public Sénat, 23 mars 2020. 

  • 1ère voie générale, Histoire, thème 4, « chapitre 2. Les sociétés en guerre : des civils acteurs et victimes de la guerre » 

Lors de la mise en avant des « dimensions économique, industrielle et scientifique de la guerre », un parallèle peut être réalisé autour de la notion de mobilisation de la société et de l’orientation de la production vers une économie de guerre, actuellement une guerre sanitaire. L’exemple des industries textiles avec une conversion dans la production de masques peut constituer une entrée.

Ressource : l’usine nouvelledossier de Sylvain Arnulf, publié le 24/03/2020 

Cette ressource peut aussi être mobilisée en voie technologique pour le thème 4, « La Première Guerre mondiale et la fin des empires européens », question obligatoire : A - La Première Guerre mondiale bouleverse les sociétés et l'ordre européen, lors de la mise en avant des « caractéristiques du conflit » et de la notion de guerre industrielle.

  • 1ère voie générale, Histoire, thème 4, « chapitre 3. Sortir de la guerre : la tentative de construction d’un ordre des nations démocratiques » 

A partir du l’étude du bilan humain et de l’étude de la fondation de la Société des Nations, Il est possible de contextualiser l’étude de la grippe espagnole afin d’aborder les effets d’une crise sanitaire dans le contexte de la guerre et de sa sortie sur des sociétés comme les efforts d’une structuration internationale avec la création du Comité d’hygiène au sein de la SDN.

Ressource : Chloé Maurel, « La grippe espagnole et coronavirus : pourquoi le contexte est très différent », The Conversation, 21 mars 2020.

  • 1ère, EMC, « La Société, les sociétés », l’axe 2 : les recompositions du lien social

L’association des domaines : « Les nouvelles formes de solidarités et d'engagements » et « Les politiques publiques pour plus d'égalité et de citoyenneté ».

Les initiatives se multiplient pour venir en aide aux personnes les plus fragiles. Comment l’État peut-il favoriser ces formes nouvelles d’engagement pour prolonger son action auprès des personnes fragiles.

Ressources : Site gouvernemental, https://benevolat.fr qui facilite l’action des associations à distance ; la réserve civique, https://covid19.reserve-civique.gouv.fr ou le site d’une association au choix du professeur.

  • Tale, Géographie, thème 2, « les dynamiques de la mondialisation » – edc : « New York, ville mondiale » 

Pour aborder comment New-York constitue un pôle mondial et un lieu de concentration d’activités avec des propriétés spatiales, il est possible d’envisager de passer par la lecture diachroniques de certains paysages. 

Ressource : Jessica Snouwaert, “13 photos of New-York City looking deserted as the city tries to limit the spread of the coronavirus”, Bussiness Insider France, 01/04/2020 

  • Tale voies générale et technologique, (rentrée 2020), La mondialisation, processus au cœur du programme pour l’étude des acteurs et de leurs territoires. 

La mondialisation est envisagée comme une affirmation du monde comme espace et échelle de référence, mais également comme un révélateur d'inégalités territoriales. Il est possible de mettre en perspective la notion de mondialisation avec un regard critique à partir de la crise du Covid-19, sa diffusion et la gestion de la crise cause et effets de la mondialisation pour débuter l’année de terminale et permettre de réactiver les aspects de la mondialisation que les élèves ont déjà abordés en classes de seconde et de première.

Ressource : Bruno Tertrais, « L'année du rat. Conséquences stratégiques de la crise du coronavirus », Fondation pour la recherche stratégique, Note FRS n°15/2020, 3 avril 2020.

  • Tale voie générale, (rentrée 2020), thème 3, « L’Union européenne dans la mondialisation : des dynamiques complexes »

Aborder les politiques européennes à partir de la gestion de la crise du Covid-19 par l’Union européenne, en considérant les décisions et les actions des institutions européennes et en prenant en compte les territoires.

Ressource : France diplomatie, « La solidarité européenne face au Covid-19 »

 

III-       Entrée 3 : Les éléments qui peuvent illustrer une partie du programme

3.1- En collège 

  • Cycles 3 et 4, EMC, « Acquérir et partager les valeurs de la République », sur la notion de solidarité

La crise du Covid-19 permet de réfléchir sur la notion de solidarité : en cycle 3 pour illustrer la solidarité individuelle et collective par des exemples concrets et en cycle 4, afin de faire comprendre le sens de l’intérêt général avec comme objets d’enseignement, « la solidarité individuelle et collective nationale ou internationale (catastrophes naturelles, risques, intergénérationnel) ». 

Ressource : «Distribution de repas, cadeaux gastronomiques... donner un peu de réconfort !», Emission France culture « Radiographies du coronavirus », 3 avril 2020.

  • 6e, Géographie, thème 1 « Habiter une métropole »

La notion d’habiter qui est au cœur du programme de cycle 3 peut être interrogée de façon plus spécifique en s’appuyant sur le système spatial des métropoles. La crise du Coronavirus donne l’occasion de reprendre les questions fondamentales posées par le programme : « Quels sont les problèmes et les contraintes de la métropole d’aujourd’hui ? Quelles sont les réponses apportées ou envisagées ? » Ensuite, l’invitation à imaginer la ville du futur (la ville de demain) doit nécessairement tenir compte désormais des contraintes liées à la distanciation sociale pour répondre aux questions posées : « comment s’y déplacer ? Comment repenser la question de son approvisionnement ? Quelles architectures inventer ? Comment ménager la cohabitation pour mieux vivre ensemble ? »           

Ressource : « Comment l’espace public des villes pourrait être réaménagé pour faciliter la distanciation sociale », Le Monde, 16 avril 2020, par Olivier Razemon.

  • 5e, Géographie, thème 2 « Des ressources limitées, à gérer et à renouveler : L’alimentation : comment nourrir une humanité en croissance démographique et aux besoins alimentaires accrus ? »

La crise du Coronavirus permet d’interroger les enjeux des ressources alimentaires au niveau mondial en terme de pénurie, d’autonomie mais aussi de nouvelles pratiques d’approvisionnements.

Ressource : « Faut-il craindre des pénuries alimentaires dans certaines régions du monde ? » Courrier international, Vidéo. Cartes sur table, publiée le 17/04/2020.

  • 4e, Géographie, thème 1 l’urbanisation du monde : « Des villes inégalement connectées aux réseaux de mondialisation » 

Les relations entre le phénomène de métropolisation comme manifestation visible de la mondialisation et le Coronavirus sont interrogées par divers géographes : quelles articulations ? La métropolisation est-elle l’une des causes de la pandémie ?

Ressource « La métropolisation, coupable idéale de la pandémie ? » Eric Verdeil, The Conversation, 9 avril 2020.

  • 4e, Géographie, thème 2 « Les mobilités humaines transnationales » 

L’épidémie permet aussi d’interroger le phénomène des mobilités au niveau mondial tant dans les flux engendrés au moment de la crise avec l’apparition de « corona-migrants » motivés par de nombreux facteurs (ici « fuir un danger ») que dans les perspectives à venir de l’hypermobilité qui caractérisait l’avant confinement.

Ressource : « L’exode mondial avant le confinement » Le Monde, 18 avril 2020 par Isabelle Mandraud avec un planisphère « sur tous les continents, le confinement à l’origine de déplacements inédits »

  • 4e, Géographie, thème 3 « des espaces transformés par la mondialisation : Mers et océans : un monde maritimisé »

Les mers et les océans sont des espaces emblématiques des enjeux de la mondialisation. Intensément parcourus par les lignes de transport maritimes, essentielles au fonctionnement économique du monde, ils sont perturbés par l’épidémie, à l’image de ces pétroliers, coincés au large de la Californie et qui ne peuvent livrer leur cargaison faute de consommateurs.

Ressource : « Des pétroliers sans destination coincés au large de la Californie » , 7 sur 7, le site d’informations belge présente des images.

  • 3e, Géographie, thème 3, « L’Union européenne, un nouveau territoire de référence et d’appartenance » 

La crise du coronavirus interroge la capacité des Etats de l’Union européenne à gérer la situation de manière concertée. Existe-t-il une solidarité européenne pour lutter contre la crise ?

Ressource : Site du Parlement européen qui donne les dernières nouvelles sur la réponse coordonnée de l'UE face à l'épidémie de Coronavirus ainsi que les actions du Parlement européen. 

3.2.- En lycée général et technologique

  • 2nde, Géographie, thème 3 « Des mobilités généralisées, les migrations internationales »

L’épidémie permet aussi d’interroger le phénomène des mobilités au niveau mondial tant dans les flux engendrés au moment de la crise avec l’apparition de « corona-migrants » motivés par de nombreux facteurs (ici « fuir un danger ») que dans les perspectives à venir de l’hypermobilité qui caractérisait l’avant confinement.

Ressource : « Covid-19, La fin de la géographie de l’hypermobilité ? » par Gérard-François Dumont, professeur de géographie à l’Université Paris IV-Sorbonne, Société de géographie, 7 avril 2020. 

  • 1ère générale, Géographie enseignement commun, thème 1 « la métropolisation, un processus mondial différencié » et plus particulièrement « les villes à l’échelle mondiale : le poids croissant des métropoles » et 1ère technologique thème 1 « La métropolisation : un processus mondial différencié, à partir d’une étude de cas (Lyon les mutations d’une métropole ou Londres une métropole de rang mondial »

Les relations entre le phénomène de métropolisation comme manifestation visible de la mondialisation et le Coronavirus sont interrogées par divers géographes : quelles articulations ? La métropolisation est-elle l’une des causes de la pandémie ?

Ressources : « La métropolisation du monde est une cause de la pandémie », Reporterre : 28 mars 2020, entretien avec Guillaume Faburel, professeur à l’Université Lumière Lyon 2 et enseignant à Sciences Po Lyon. « La nature est-elle faite pour vivre en ville ? » Emission de France culture « radiographie du Coronavirus », 10 avril 2020. 

  • 1ère générale, Géographie, tronc commun, thème 4 conclusif « La Chine : des recompositions spatiales multiples : des ressources et des environnements sous pression »

Dans ce thème conclusif du programme permettant de réinvestir les notions acquises durant l’année mais aussi celle de transition étudiée durant la classe de seconde, on peut se poser la question de l’impact de la crise du Coronavirus sur les évolutions démographiques, les migrations des campagnes vers les villes, la surexploitation des ressources, la pollution, l’ouverture et l’insertion de plus en plus forte dans la mondialisation de la Chine.

Ressource : « Coronavirus : quelles conséquences pour la Chine ? » IRIS (Institut des relations internationales et stratégiques, 5 février 2020 : Interview de Barthélémy Courmont, directeur de recherche à l’IRIS. 

  • 1ère, enseignement de spécialité HGGSP, thème 2 « Analyser les dynamiques des puissances internationales ; objet conclusif la puissance des Etats Unis aujourd’hui » 

La crise sanitaire connue mondialement amène à s’interroger sur les caractéristiques de la notion de puissance à l’échelle internationale aujourd’hui, et en particulier sur la capacité des Etats-Unis à maintenir leur place de puissance internationale (champ économique et financier).

Ressources : « Nous sommes face à une crise fondamentale du modèle capitaliste », James K. Galbraith, Emission de France culture « Radiographie du Coronavirus » 10 avril 2020. 

« Coronavirus : le déclin de l'empire américain et l'ascension chinoise » La Tribune, 26 mars 2020 par Cyrille Schott, préfet honoraire de région, ancien directeur de l'Institut national des Hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ), membre du bureau d'EuroDéfense.

  • 1ère, enseignement de spécialité HGGSP, thème 3, « Étudier les divisions politiques du monde : les frontières » introduction  

Le virus propage deux valeurs contradictoires : l’universalisme et le protectionnisme.

Ressources : « Les frontières, faux remède au Covid-19 », Le Monde, 10 avril 2020, analyse de Philippe Bernard. 

« Avec la pandémie, nos stéréotypes sur les frontières sont remis en question ». Entretien avec Michel Foucher Site de la Mission Agrobiosciences-Inrae, 3 avril 2020 :

  • 1ère, enseignement de spécialité HGGSP, thème 4, « S’informer, un regard critique sur les sources et modes de communication », objet de travail conclusif : « L’information à l’heure d’Internet ; les théories du complot : comment trouvent-elles une nouvelle jeunesse sur Internet » ? 

Une réflexion menée sur les connaissances véhiculées par les médias pendant la crise du Coronavirus peut aider les élèves à saisir les enjeux de l’information (liberté, manipulation, contrôle), et les amener à réfléchir sur leur propre manière de s’informer, dans la continuité de l’éducation aux médias et à l’information. 

Ressources : « Covid-19 : le retour du « Juif empoisonneur », Observatoire du conspirationnisme par la rédaction, 2 avril 2020 avec une carte intitulée COVID-19 : LA CARTE DES THÉORIES DU COMPLOT : une carte mondiale des commentaires, déclarations et propos à caractère complotiste autour de la pandémie de Covid-19 (NB : les données ne sont pas exhaustives ; dernière mise à jour le 07 avril 2020).

  • Tale technologique STMG et ST2S, Géographie « La mondialisation : acteurs, flux, réseaux », sujet d’étude (au choix) : « les migrations internationales » (programme de 2013)

L’épidémie permet aussi d’interroger le phénomène des mobilités au niveau mondial tant dans les flux engendrés au moment de la crise avec l’apparition de « corona-migrants » motivés par de nombreux facteurs (ici « fuir un danger ») que dans les perspectives à venir de l’hypermobilité qui caractérisait l’avant confinement.

Ressource : « COVID-19 : conséquences pour les migrations internationales et le développement », OCDE, par Jason Gagnon, Économiste du développement, Centre de développement de l’OCDE, 25 avril 2020. 

  • Tale ES L en Histoire, thème 4 et en Géographie, thème 2, « Les échelles de gouvernement dans le monde » et « Les dynamiques de la mondialisation, Question – La mondialisation en fonctionnement » ou encore Terminale STMG et ST2S « Territoires de la mondialisation » I/ question obligatoire « Centres d’impulsion et inégale intégration » (programme de 2013) 

La crise que connait le monde aujourd’hui remet en question le mode de gouvernance au niveau international, ainsi que la mondialisation et l’ordre mondial.                 

Ressource : « La crise due au coronavirus est la première d’un monde post-américain », Le Monde, 8 avril 2020, par Thomas Gomart, directeur de l’Institut français des relations internationales, qui analyse la nouvelle donne géopolitique créée par une pandémie qui accélère des mutations déjà en cours. 

  • Tale STMG et ST2S, Géographie, II/ Mondialisation, sujet au choix, « transports et routes maritimes » programme de 2013

Ressource : « Faute de demande, des pétroliers attendent au large de la Californie », Capital, 22 avril 2020. 

  • Tale générale et technologique, tronc commun, Géographie, thème 1 : « Mers et océans : au cœur de la mondialisation », programme applicable à la rentrée 2020

Les mers et les océans sont des espaces emblématiques des enjeux de la mondialisation. Intensément parcourus par les lignes de transport maritimes, essentielles au fonctionnement économique du monde, ils sont aussi l’expression des perturbations engendrées par l’épidémie, à l’image de ces pétroliers, coincés au large de la Californie et qui ne peuvent livrer leur cargaison faute de consommateurs.

Ressources : « Faute de demande, des pétroliers attendent au large de la Californie », Capital, 22 avril 2020. « Des pétroliers sans destination coincés au large de la Californie », 7 sur 7, le site d’informations belge présente des images. 

  • Tale générale, tronc commun, Géographie, thème 2 « dynamiques territoriales, coopérations et tensions dans la mondialisation », en particulier « coopérations, tensions et régulations mondiale, régionale et locale », programme applicable à la rentrée 2020

Ressource : « A menace planétaire, réaction solidaire ? » Emission France culture, 10 mars COVID-19 : https://www.franceculture.fr/emissions/le-tour-du-monde-des-idees/lepide...

  • Tale générale, tronc commun, Géographie, thème 3 « L’Union européenne dans la mondialisation : des dynamiques complexes », programme applicable à la rentrée 2020

Ressource : « Coronavirus : que fait l'Union européenne ? », Les Echos, opinion par Pascal Canfin (député européen (Renew Europe)), publié le 25 mars 2020.